nail-blog.jpg 

Je croyais qu’elles attendaient les hommes bleus aux confins du désert. J’ai retrouvé hier une photographie prise à Biskra en 1930, une scène dans une rue de l’oasis, c’était bien aux confins du désert! Au premier plan Adrienne mange quelque chose, est-ce qu’elle parlait aussi avec les danseuses chères à Pierre Loti? Avait-elle assistée à une représentation de Naïl d’Isidore de Lara et Jules Bois qui aurait pu l’attirer dans cette rue ? Autant de questions qui ne recevront jamais de réponses. Ils étaient rigolos mes parents et ils m’ont laissé de drôles de photos de famille! 

P.A.G.

technorati tags:

Average Rating: 4.7 out of 5 based on 225 user reviews.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *