Conversation

christelle-blog

 

Tenebria de passage à Paris s’interroge. Ou m’interroge en se foutant de moi car je devine une certaine ironie derrière ses questions.

Alors Paulo tu replonges dans la Botanique ou tu deviens jardinier ?

Après ce que j’appellerais volontiers « le programme Amaranthus caudatus » et ses subtilités langagières et Britanniques, je constate que l’imagination française qui n’a trouvé que « queue de renard » à proposer pour ce bel ornement des jardins donne plutôt envie d’aller se coucher. Donc un remerciement  supplémentaire et bien vif à Camille. Rien d’étonnant que les fleurs suscitent tant de charmantes et délicates poésies quant on veut bien se souvenir de ce qu’elles sont…

Soit plus clair, n’essaye pas de te cacher derrière tes minables connaissances, ni de faire ton mystérieux, je t’ai connu moins prudent quant tu disais aux étudiants que respirer le parfum d’une fleur c’était mettre le nez dans son sexe.

Pardonne-moi, chère Tenebria, j’allais y venir, tu m’as devancée et ta promptitude à le faire est toute à ton honneur. Tu as simplement oublié qu’ayant décidé d’écrire sur cet intéressant sujet si je ne ménage pas (un peu) mes lecteurs, la rapidité de ma chute les privera du plaisir que l’abondance de mes lignes ne manquera pas de leur procurer.

Ce que tu peux être con quand tu t’y mets.

Je reconnais bien là ta liberté d’étrangère vis-à-vis de la langue française sans pour autant que se trouve diminuée l’admiration que je te porte. Plutôt que de me traiter si mal j’aurais préféré t’entendre me dire « Kiss me over the garden gate ».

Ô arrête, je n’en crois pas un mot, nous n’avons pas de jardin ni l’un ni l’autre et je ne suis pas persuadée d’avoir envie de t’embrasser au-dessus d’une porte, serait-ce celle d’un jardin.

Après tout, tu as bien raison, c’est pour ça que je demande à mes modèles si je peux les toucher…

Oups ! On peut dire que tu as le sens des raccourcis pour clore une conversation et une curieuse manière de pratiquer ton art !

 

Une réflexion sur « Conversation »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *