Quand l’eau du Verdon monte à la tête de Madame la Mairesse

Méfiez-vous, éviter soigneusement Moustier Sainte-Marie, il y souffle un air de censure, l’élue du coin a un goût certain pour le contre-plaqué, elle en recouvre les œuvres d’art. C’est les grotesques qui dérangent la dame. Ce qui est grave, c’est qu’elle va avoir du boulot et contribuer ainsi à la déforestation de la planète.

Pourtant dans le musée de la Faïence la Diane se baigne avec ses Nymphes dans un petit bassin, elles sont toutes nues les belles demoiselles si Madame la Mairesse regarde le joli plat elle va se retrouver biche aussi sec, alors vite un petit bout de contre-plaqué sinon ils vont rigoler les habitants du village en chantant « biche, ma biche » quand ils la croiseront !

Average Rating: 4.7 out of 5 based on 201 user reviews.

Une réflexion sur «  »

  1. Oh, si nous lui proposions la lecture du Roman de la Rose, je recommande particulièrement la miniature de la moniale cueillant de petits fruits tout rose, elle en cueille un plein panier, de quoi combler sa solitude des jours et des jours. Elle serait ainsi bien occupée cette dame, parce que, à vouloir tout cacher, c’est qu’elle doit être très malheureuse…. Pauvre Madame La Maire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *