TL – Ah, je l’attendais le farouche bisontin, enfin c’est toi que j’attends pour entendre ce que tu vas dire à son sujet.

PA – Il a beaucoup écrit lui même, il suffit de le lire, les têtes à claques en prennent plein la gueule, mais peut-être ne savent-elles pas lire, alors moi je vais plutôt la boucler.

TL – Oh, mon Paulo, je ne te reconnais plus, tu n’es pas malade au moins ?

PA – Non, ça va.

TL – Elle n’est pas bien longue ta liste, il n’y a pas de peintres ?

PA – Tu sais bien que l’essence de bourrique me donne toujours un peu la nausée.

TL – Qu’est-ce que tu dis ?

PA – Oh pardon, je voulais dire térébenthine.

TL – Je crois que tu as trop travaillé cette année, on va aller se coucher.

PA – Bonne idée, voilà qui aurait plu à Charles.

TL – Quel Charles ?

PA – Fourrier.

Average Rating: 4.4 out of 5 based on 295 user reviews.

Une réflexion sur «  »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *