Le camouflage (suite et fin)

    J’ai eu tort de parler de pinceaux, maintenant ma déesse, enchantée par le camouflage, se met à la peinture.  Je l’ai trouvé dans la salle de bains de la Villa en pleine séance de « barbouillette » selon l’expression de Michel Giroud. C’était Anaïs qui s’essayait à la dissimulation! Comme il était troublant votre cher […]