Après la Russie, ils nous gonflent avec la Chine. Marco Polo était plus passionnant.

Depuis quelque temps, les Anglais tirent souvent les premiers. Merda (sic) Vauban.

Average Rating: 5 out of 5 based on 220 user reviews.

Ils avaient documenta, nous avons Monumenta! Hurrah, trois fois hurrah, l’imagination a pris le pouvoir, nous pouvons dormir tranquille. C’est Anselm Kiefer qui inaugure et comme suite on nous annonce Serra et Boltanski. Pour une fois que le programme est somptueux, nous n’allons pas nous plaindre, seul le nom de la manifestation a du mal à passer, il fait mauvais élève qui regarde la copie du voisin.Le Grand Palais à été conçu pour y exposer des machines et le moins que l’on puisse en dire c’est que c’est une réussite avec ou sans machines. La proposition de Kiefer prend deux formes Les tours et Les Maisons. Sans remettre en cause l’œuvre de l’artiste disons le tout net les premières sont une grande réussite les deuxièmes une erreur « monumentale ». Les tours ruinées placées dans ce cadre gagnent encore si c’est possible en pouvoir tragique. Les maisons qui nient l’architecture du lieu fonctionnent hélas comme des musées. Méfait du commerce ou recherche de protection, la peinture s’y édulcore et n’y trouve pas sa juste place.

Anselm Kiefer – Monumenta 2007 – du 30 mai au 8 juillet
Grand Palais
Avenue Winston Churchill
75008 Paris

technorati tags:

Average Rating: 4.4 out of 5 based on 299 user reviews.

Belle et intelligente présentation de cette exposition au Palais de Tokyo. La seule critique pourrait porter sur la partie concernant les artistes auxquels il s’est référé, elle n’était pas nécessaire. Les deux autres volets du « triptyque » sont parfaits : « Bastard creature » et les œuvres de l’artiste. Celles-ci sont d’une force et d’une justesse tout à fait remarquables en ce temps de grande médiocrité politique.

Steven Parrino – Rétrospective 1981-2004 du 24 mai au 26 août
Le Palais de Tokyo
13, avenue du Président Wilson
75116 Paris

technorati tags:

Average Rating: 4.6 out of 5 based on 175 user reviews.

Tenebria Lupa est une jeune critique Etrusque croisant parfois la très mouvante équipe d’Eter SDF. Suivant son humeur, elle nous communiquera ses impressions de voyage ou d’ailleurs. Sa qualité d’étrangère lui confère un regard aigu des plus réjouissant qui nous change agréablement des discours dont on nous rebat les oreilles journellement.

technorati tags:

Average Rating: 4.8 out of 5 based on 154 user reviews.

La revue et les éditions Eter ont été fondées à Malmö en 1966 par Turid Wadstein et Paul Armand Gette, l’objectif étant de lutter contre l’immobilisme des éditeurs. Aujourd’hui sous la dénomination Eter SDF les éditions refusent toutes attaches que ce soit avec une nation ou un quelconque mouvement, elles ont une tendance nettement « mirorique », pas de programme, pas d’adresse et ne répondent pas aux demandes d’information.

 Derniers titres parus :Paul Armand Gette – La Machine de William – Le cutter de Brion, avec un texte de Bernard Heidsieck.Niele Toroni – Deux lettres adressées à P.A.G. avec un frontispice et une introduction du destinataire.Paul Armand Gette – Le bain de Diane Photographié, avec l’aimable collaboration de Mademoiselle Corinne Rey. En préparation : Didier Trenet – Poème.

technorati tags:

Average Rating: 4.4 out of 5 based on 251 user reviews.

roses-0m-blog.jpg 

Après L’humidité des triangles étudiés dans la vallée du Lot en 2005, je poursuis mes observations cette année pas très loin des sources de La Loue avec ma Proposition triangulaire qui n’aurait sans doute pas déplu à Charles Fourier à qui je la dédie volontiers. Il ne faut pas y voir un goût immodéré pour la géométrie, mais plutôt une passion géographique pour la figure de l’espace des délicieuses perditions. Figure, figure ce n’est rien d’autre qu’une manière de parler, car, depuis le temps on doit commencer à savoir qu’elle ne m’intéresse guère. Si je suis violemment contre sa dissimulation, je suis tout aussi contre cette manière d’y remonter le corps tout entier. Sans être contre tout, je suis contre beaucoup, ce qui me fait toujours rigoler, jaune parfois. Ici c’était le pays de l’heure avant la fermeture des usines, maintenant me voilà embarqué dans quelques bisontineries  dont la moindre n’est pas le tableau de mon cher Lukas conservé au musée de la ville situé Place de la Révolution (sic). Le 30 juin, je lui rendrais hommage à la belle dame presque toute nue couchée sur les plants de fraisiers, allez la voir, elle vaut le déplacement. Mon hommage sera modeste et rapide, ce sera un Pavé dans la mare qui fera peut-être taire les grenouilles de bénitier.

PAUL ARMAND GETTE

PROPOSITION TRIANGULAIRE du 30 juin au 10 août 2007 LE PAVÉ DANS LA MARE, 7, place Victor Hugo, 25000 Besançon Exposition ouverte du mardi au samedi e 14h. à 18h. Entrée libre

technorati tags:

Average Rating: 4.8 out of 5 based on 278 user reviews.

Aujourd’hui où l’obscur gagne du terrain, où les bons sentiments servent de justification à la censure, il est peut-être temps de s’interroger sur la place de l’art dans la mixture insipide que les politiques tentent de nous faire avaler. Le temps aussi d’élever la voix et de dire que l’art est un espace de liberté. La tutelle de l’état est lourde, insidieuse, fantaisiste comme le fut la sinistre et bâclée « Force de l’Art ». Continuer la lecture de

Average Rating: 4.4 out of 5 based on 187 user reviews.

Ma tendance à râler ne me fait pas voir les choses du bon côté. Je trouve que l’état quand il s’occupe trop d’art est bien nuisible. Que les gens à la tête de notre musée national sont bien tièdes et bien brouillons et que les artistes ne se cassent pas beaucoup la tête. Certainement je dois être trop exigeant!

technorati tags:

Average Rating: 4.7 out of 5 based on 262 user reviews.