artemisia-Artémis blog

Monsieur insiste et joue les obstinés, à peine sorti de ton château te voilà en train de nous donner ta musique préférée au pays de Rubens. Dans la citée des diamants tu ne caches pas tes intentions, tu annonces la couleur sans ambiguïté, les Menstrues de la déesse s’étalent sur ta carte d’invitation surmontant il est vrai ton emprunt à Lukas Cranach le Fontis Nympha sacri somnum ne rumpe quiesco que tu avais, entre autre, installé dans les toilettes du MNAM à Paris lors de l’exposition « Féminin masculin », tu t’imagines peut-être que les gens s’en souviennent. Nous voilà beau avec tes subtilités que tu es le seul à comprendre, heureusement que je suis là, sans moi tes allusions ne dépasserais pas ton entourage, et encore ! Continuer la lecture de

Average Rating: 4.9 out of 5 based on 287 user reviews.