TL – Monsieur est de retour, tu disparais sans rien dire à personne, qu’es-tu allé foutre en Auvergne ?

PA – Je suis allé faire une exposition, essayé de gagner ma vie comme je te l’ai déjà dit et je peux t’assurer que si la première partie du programme est relativement agréable, la deuxième est loin de l’être.

TL – Quelle idée idiote de vouloir gagner ta vie, on t’en a fait cadeau alors boucle la et dis merci.

PA – Oui Madame.

TL – Je ne suis pas une dame !

PA – Una  bella ragazza ?

TL – Oh Paulo, tu me trouves vraiment belle ?

PA – Oui et je dirais que je préfère tes exhibitions aux miennes.

TL – C’était où ton exhibition ?

PA –Au Chambon-sur-Lignon

TL – C’est l’endroit où tu as des souvenirs et si je comprends bien ce sont eux qui sont devenus ton sujet. Encore une fois tu t’es arrangé pour en faire le moins possible.

PA – Je ne suis pas un fanatique du gigantesque et tout était sur place, les galets dans la rivière, le basalte dans la carrière, les souvenirs dans la mémoire et toi tu ferais mieux d’en parler au lieu de me poser des questions.

TL – Pas facile quand mes culottes se retrouvent par tes soins sur un morceau de basalte !

Average Rating: 4.4 out of 5 based on 229 user reviews.

Un mois déjà et ces dames et messieurs sont toujours insupportables. Nous avons un beau pays. Ce sont ces têtes à claques sortant des moules à gaufres officiels, qui me dérangent. Elles ont toutes les mêmes ambitions vicieuses, droite gauche confondues : celles de nous exploiter, de nous contraindre et de nous réduire au silence.

TL – Ça commence bien !

PA – Pas si mal que ça. J’ai une amie charmante (Tuula) qui en pensant à moi touche les déesses dans les parcs et m’envoie les images.

TL – Tu en as de la chance, mais moi qu’est-ce que je fais dans cette histoire. J’ai enfilé ce matin une belle culotte rouge pour te porter chance toute l’année et tu ne l’as même pas remarqué.

PA – Je m’excuse, mais d’habitude tu n’en portes pas!

Average Rating: 5 out of 5 based on 212 user reviews.