De farce en farce, on risque sa vie !


Voilà que les farces que nous faisions avec Arman dans les années 50 refont surface. Ce coquin n’avait pas résisté à l’envie d’en toucher un mot dans le catalogue de l’exposition « A propos de Nice » en 1977. Heureusement qu’il n’avait pas tout raconté et il ne faut pas compter sur moi pour en dire plus. Bon, soyons sérieux. Nos farces, nous les avons faites dans l’ennui général de la ville de Nice, nous n’y avons convié personne, alors vous voyez bien que ce n’étaient pas des performances et nous avons été les seuls à en rire. Continuer la lecture de De farce en farce, on risque sa vie !