C’est l’automne!

Je n’aime ni les prix ni les décorations et j’ai toujours espéré que les artistes (au moins eux !) les refuseraient ou mieux encore ne feraient rien pour les obtenir. Qu’il y ai des gens acceptant de faire partie de jurys me navre et que de lamentables marionnettes aillent se contorsionner devant eux me désespère. Je m’étais fait une autre idée de ceux qui s’engagent dans la pratique de l’art.

Voici venue la saison des prix!

Je ne connais pas de chose plus ridicule que cette prolongation d’une stupide habitude scolaire. Si les élèves s’en accommodent, je comprends moins bien que les artistes s’y précipitent.
Allons un peu de dignité mes chères (rs) collègues, un petit non pour les refuser ne vous écorcherait pas les lèvres que je sache !
Et mieux encore que de les refuser, n’y allez pas, les membres des jurys resteront seuls, ils pourront ainsi comparer le degré de bêtise prétentieuse qui les caractérise.