TL – Qu’est-ce que c’est que ça ?

PA – Une composition et un résumé.

TL – Pas de pirouette je te prie. Je vais être obligée de répondre à des questions et avec ton « résumé » comme tu l’appelles, les gens ne vont pas voir du tout ce que tu résumes en mettant la main dans une de mes culottes quand je n’y suis pas.

PA – Tu n’es pas où ?

TL – Dans mes culottes et ce n’est pas parce que généralement je n’en porte pas que tu peux t’amuser avec.

PA – Je ne m’amuse pas, je suis dans une pratique de l’art. C’est agaçant ce goût continuel pour l’explication, il suffit de regarder, tout y est dans ma composition !

TL – Peut-être, mais elle a une drôle d’allure ta rose.

PA – D’abord ce n’est pas la mienne. C’est Yves et Vincent qui me l’ont offerte et après l’avoir photographiée, je vais la manger. Continuer la lecture de

Average Rating: 4.4 out of 5 based on 151 user reviews.

Ce matin, photographies de fleurs de Paeonia un peu lasses, c’est ainsi qu’il est évident de comprendre ce que me disait Yumiko au Japon, que cette fleur représente la féminité et non pas la rose comme c’est souvent  le cas en occident. Ce n’est pas la première fois que je pratique le toucher du modèle de cette façon et chaque fois me revient en mémoire ce que j’avais entendu à Fukuoka.

TL – Je t’observais tout à l’heure pendant tes inconvenants touchers, et moi aussi, en te voyant, j’entendais et comprenais ce que te disait Yumiko, je constate aussi que tu arranges un peu les choses accentuant ainsi ce que tu veux leur faire dire.

PA – C’est l’art cet arrangement… Continuer la lecture de

Average Rating: 4.9 out of 5 based on 264 user reviews.


Rien ne pouvait mieux convenir pour montrer le toucher du modèle que la photographie, sans pour cela faire de moi un photographe, et si un premier toucher fut celui de Pernilla en 1983, je n’ai jamais dit que « modèle » serait toujours une personne, mais si c’est le cas souvent, mes questions nous font bien rire.

Puis-je vous toucher ?

Oui

Où ?

Stupeur ou hilarité, car ce « où » peut être entendu de deux façons :

1– Quelle partie de vous puis-je toucher

2 – En quel lieu voulez-vous que je vous touche ? (la place publique, la plage, le parking, la salle à manger, que sais-je encore !)

J’exagère, mais pas beaucoup ! Continuer la lecture de

Average Rating: 4.8 out of 5 based on 175 user reviews.